Qualité de vie et métiers d’art sont étroitement liés à l’âme de Dieulefit. « Lou tems passo, passo lou ben » (« Le temps passe, passe le bien ») telle est la maxime inscrite en provençal au fronton de notre tour de l’horloge.

Dieulefit est classée « station touristique » depuis le 20 décembre 1928 et a été labellisée « Station verte » en octobre 2014.

Bourg-centre de 3 300 habitants, notre petite ville attire de nombreux vacanciers et accueille également des personnes en convalescence dans ses établissements de santé réputés depuis de nombreuses années.

Population : Les Dieulefitois

Nombre habitant  : 3 350 habitants

Superficie : 2742 hectares

Altitude moyenne : 386 mètres

Ville d’art et d’histoire

La poterie a toujours été étroitement liée à l’histoire de Dieulefit et de sa région. Une poterie traditionnelle à usage domestique était fabriquée autrefois à partir d’une argile extraite localement. De grands noms de la céramique comme Etienne Noël ou Jacques Pouchain ont également marqué la tradition potière de leur empreinte.

Aujourd’hui de nombreux potiers et céramistes exposent leurs créations dans leurs ateliers, dans les galeries ou des boutiques. Cette tradition artistique s’est élargie à la peinture et à la sculpture : plusieurs galeries d’art se sont installées au cœur du village.

Dieulefit est labellisée « Ville d’art et d’histoire ».

De nombreux festivals et animations artistiques rythment la vie culturelle tout au long de l’année, notamment dans l’espace culturel « La Halle » ou au théâtre de verdure du Parc de la Baume

A ne pas manquer

Les ruelles de la Viale sont une invitation à flâner et à remonter le temps. Demandez le fascicule dans vos Offices de Tourisme.

La ville des justes

Pendant la seconde guerre mondiale, avec la complicité d’une employée de mairie qui fournissait des faux papiers et celle de la population, Dieulefit a accueilli nombre de réfugiés, enfants juifs, leurs familles, peintres, poètes, artistes. Le nombre d’habitants qui s’élevait à l’époque à 2500 se vit doubler. Il n’y eut aucune dénonciation. Un mémorial à la résistance civile a été érigé dans le parc de la Baume en 2014 et il est possible de visiter « le sentier des artistes réfugiés » qui retrace l’histoire des nombreux artistes qui ont trouvé refuge à Dieulefit durant cette sombre période de l’histoire. Plusieurs Dieulefitois se sont vu décerner le titre de « Juste parmi la nation ».

Un environnement attrayant

La nature est généreuse. Les chemins de randonnée verdoyants serpentent dans les espaces boisés de châtaigniers et de chênes, les oliviers ne sont pas loin. Trois cours d’eau donnent de la fraicheur au paysage : le Jabron qui traverse Dieulefit et creuse la falaise en direction du Roubion ouvrant dans sa partie haute l’accès vers Bourdeaux. A l’est, la vallée du Lez s’élargit pour rejoindre le Diois.

L’espace naturel sensible de la Montagne de Saint Maurice

Acquis par la commune en 2013, c’est un espace naturel exceptionnel. Un plan de gestion a été élaboré pour les années 2015 à 2020. Il vise à protéger et valoriser le site tout en y développant des activés de pleine nature : randonnées, VTT, sensibilisation à l’environnement …

Un climat privilégié

Située en moyenne altitude, la ville est abritée des vents de la Vallée du Rhône et bénéficie d’un climat tempéré, sec, sans brouillard et si les journées sont chaudes en été, les nuits offrent toujours une fraicheur agréable. Ces avantages climatiques ont favorisé l’installation de maisons de santé, tant pour les adultes que pour les enfants, spécialisées dans le traitement des affections chroniques des voies respiratoires et les insuffisances cardiovasculaires.

Une terre de senteurs et de saveurs

Bien sûr les senteurs de lavande, d’herbes méditerranéennes mais aussi le goût inimitable du petit fromage de chèvre le Picodon protégé par son AOP – avec une méthode d’affinage spécifique dite « méthode Dieulefit »-, du miel de lavande, et enfin de la truffe. Les vignes ne sont pas loin pour offrir le vin qui l’accompagne. Tous les vendredis un marché provençal s’installe dans le centre-ville.

 

Précédent

Crupies

Suivant

Eyzahut