Bouger et se détendre

La nature est un grand terrain de jeu ! Parcourir les sentiers à pied, en vélos, en VTT ou encore en calèche sont autant d’activités que vous pourrez pratiquer. Repoussez vos limites avec les activités à sensation comme le parapente, l’accrobranche ou l’escalade.

Apprenez à vous relaxer, à écouter votre corps et votre esprit avec des massages détente.

Vivez des expériences uniques pendant votre séjour !

Télécharger ici la liste de nos partenaires qui se mobilisent

Réouverture ENS départementaux :
L’ensemble des espaces naturels sensibles départementaux sont à nouveau accessibles. Cependant les refuges d’Ambel et de Saoû restent fermés jusqu’à nouvel ordre.

Les recommandations spécifiques aux activités de montagne délivrées par FFME ; FFCAM ; ENSA ; UCPA ; SNGM ; SNAMM ; SNAPEC :
– Reprise progressive et raisonnable des activités physiques, de préférence à la journée tant que les campings, gîtes et refuges sont fermés au public.
– Plus que jamais, les pratiquants sont incités s’engager dans des itinéraires de leur niveau et augmenter leur marge de sécurité .
– Choisir des sites de faible affluence, éviter ceux qui sont sur-fréquentés. Ne pas hésiter à en changer si le site choisi ne permet pas de respecter la distanciation minimum entre les pratiquants.
– Adapter ses horaires afin de limiter les interactions entre pratiquants.
– Privilégier les sites de proximité accessibles en mobilité douce, individuelle et non motorisée (marche, vélo…).
– Suivre les directives gouvernementales en matière de transports lorsque les accès ne peuvent se faire qu’avec des moyens motorisés.
– Privilégier le matériel individuel. Éviter l’échange de matériel entre pratiquants.
– Compléter la trousse de premier secours avec un « kit Covid 19 » (gel ou savon, masques).
– Plus que jamais, ne laisser aucun déchet sur les sites de pratique.

Déconfinés mais toujours aux aguets (LPO)
Les oiseaux, et plus largement la faune sauvage, ont pu réinvestir des spots habituellement très pratiqués et y élever actuellement leurs jeunes, l’idée est donc que chacun ouvre l’œil et limite un maximum les interactions avec la faune sauvage dans cette période de retour à la nature. La LPO reste disponible pour tout accompagnement si des enjeux de nidification / reproduction sont identifiés sur les sites de nature.