Aux portes de la Provence, la commune la plus au sud du Pays est dotée d’un riche patrimoine architectural : l’église romane St Etienne, la Chapelle N-D. de Béconne, la tour ou le donjon d’Alençon, le rocher des Aures, le Château d’Alençon ou ferme fortifiée, les ruines de Béconne (fief des seigneurs de Vesc) et l’ancienne centrale hydro-électrique. La Vallée du Lez possède un patrimoine très riche en vestiges.

Dès la préhistoire, les hommes ont occupé ces lieux et nous ont laissé des traces tangibles de leur passage comme l’oppidum de l’Age de fer des Aures, des villas gallo-romaine, des châteaux et chapelles du Moyen-Age et de la Renaissance. L’ère industrielle a aussi marqué ce coin de Drôme avec les productions d’énergie hydro-électrique, de soie et de chaux. Plus récemment, le Massif de la Lance a servi de refuge aux Maquisards.

Aujourd’hui on y cultive la vigne, les abricotiers et le lavandin (production de vin, de fruits, distillation du lavandin). Des ateliers de poterie se sont installés au village.

Population : Les Rochois

Nombre d’habitants : 383

Superficie : 3 300 hectares

Altitude moyenne : 352 mètres

A ne pas manquer

Béconne (le village et la chapelle), le château de La Roche (privé), les chemins du maquis de la Lance, la Tour d’Alençon, le château d’Alençon (privé).

http://www.roche-saint-secret.com/

Précédent

Rochebaudin

Suivant

Salettes